Accueil Europe Islande Voyages

ROAD TRIP ISLANDE : SVARTIFOSS – DAY 3

9 décembre 2016
vik-islande

Je continue ma série d’articles dédiée à mon voyage d’une semaine en Islande. Pour cette troisième journée de road trip, cap sur Svartifoss une très belle cascade perdu dans la forêt. Nous avons enfin eu du beau temps et pu admirer les différents paysages sous le soleil, un vrai bonheur ! Nous sommes partis de bonne heure du camping de Skogafoss afin de profiter un maximum de cette belle journée ensoleillée et faire le plus de visites possibles.

Langue glacière Sólheimajökull

Un endroit que j’ai beaucoup aimé car c’est un mélange de paysages volcaniques et de glaces. Il faut suivre le sentier parmi les roches volcaniques et y découvrir au bout l’époustouflant glacier Sólheimajökull.

langue-glaciaire-solheimajokull

langue-glaciaire-solheimajokull

langue-glaciaire-solheimajokull

langue-glaciaire-solheimajokull

Dyrhólaey

La journée continue en direction d’une petite péninsule de 120 mètres de haut : Dyrhólaey. Situé à proximité de la ville de Vík, cette péninsule est caractérisée par un arche volcanique à laquelle elle a donné son nom. Dyrhólaey signifie : l’île haute avec le passage trou de porte. C’est une ancienne île volcanique et réserve naturelle protégée. On y trouve beaucoup d’oiseaux, notamment des macareux qui viennent nicher en mai et juin. Du haut des falaises, on peut profiter d’une magnifique vue sur des plages de sables noirs.

dyrholaey-islande

dyrholaey-islande

Reynisdrangar

Proche de cette péninsule on découvre trois grands rochers situés dans l’océan Atlantique que l’on appelle les Reynisdrangar. Ces colonnes de lave sculptées par la mer détiennent une légende. On raconte que ces stacks se seraient formés lorsque deux trolls auraient trainés un trois-mâts jusqu’au rivage sans succès et se transformèrent en aiguilles de roche au lever du soleil.

Proche de là, on peut se balader sur une plage de sable noir Reynisfjara très connue et élue parmi les « 10 plus belles plages ». Arrivée sur la plage on y admire les falaises de Reynisfjall qui abritent une grotte sous-marine présentant d’impressionnants orgues de basalte.

reynisdrangar-islande

reynisdrangar-islande

reynisdrangar-islande

Vík

En continuant notre route, nous nous sommes arrêtés dans la ville de Vík pour y déjeuner en haut d’une colline près de l’église. La ville se trouve à 187 kilomètres de la capitale Reykjavik et est un centre de service et de commerce pour les habitants des environs.

vik-islande

vik-islande

Fjardrargljufur

On quitte la route principale 1, pour prendre le début de la piste 206 avant qu’elle soit en route F et interdit aux camping-car, pour s’arrêter à Fjardrargljufu. C’est un étrange canyon creusé par la rivière Fjardra dans diverses couches volcaniques et vieux de plus de 2 millions d’années.

fjardrargljufur-islande

fjardrargljufur-islande

fjardrargljufur-islande

fjardrargljufur-islande

Foss a Sidu

Au bord de la route 1, on peut admirer la belle cascade de Foss a Sidu. On s’est arrêté prendre quelques photos sous ce beau soleil avant de reprendre la route direction une dernière cascade pour la journée avant de s’arrêter au camping.

foss-a-sidu-islande

foss-a-sidu-islande

Svartifoss

Située proche du parc national Skaftafell, la cascade Svartifoss est très connue pour ses magnifiques formations d’orgues basaltiques qui la compose. Ce qui en fait aussi sa spécialité est qu’elle est au milieu d’arbres, des bouleaux ce qui est très rare dans les différents paysages d’Islande. En effet, c’est la première fois depuis le début de notre séjour que nous voyons des arbres. Pour accéder à cette cascade il a fallu marcher durant 30 à 45 minutes au milieu de la forêt avant d’arriver dans cet endroit époustouflant.

À l’approche de la tombée de la nuit, nous redescendons pour rejoindre notre van et rouler 5 minutes jusqu’au camping de Skaftafell où nous y avons passé la nuit. Un endroit plutôt bien équipé comparé au camping de la veille, puisque nous avons accès à des tables de camping pour manger, de l’eau potable, des toilettes et des douches. Pour les douches, il faut payer auprès d’une borne (carte bancaire acceptée) environ 5€ pour avoir un ticket qui nous donnera accès à l’eau chaude durant 5 minutes seulement.

svartifoss-islande

svartifoss-islande

Retrouvez mes autres articles sur l’Islande :

 

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

Laisser un mot doux