Accueil Europe Islande Voyages

ISLANDE : PRÉPARER SON VOYAGE

20 novembre 2016
islande-preprarer-voyage

L’Islande, une destination qui nous faisait rêver depuis quelques temps sans jamais sauter le pas. Et puis quand on a vu fin Septembre le prix des billets pour le mois de Novembre, on a pas longtemps réfléchi et on a vite sauté sur l’occasion. Nous sommes partis une semaine en mode sac-à-dos et loué un van pour sillonner les routes de l’Islande, il y a quelques jours maintenant. L’Islande c’est la nature à l’état brut, un mélange étonnant entre le feu et la glace et des paysages époustouflants. C’était pour nous la première fois que l’on partait dans ce genre de pays où il fait très froid.

Un voyage en Islande demande un peu de préparation compte-tenu du climat et des spécificités particulières de ce pays. Il faut également savoir que c’est l’un des pays les plus chers d’Europe, donc si vous prévoyez de partir en Islande il vous faudra faire des économies.

À travers cet article, je souhaite vous partager mon expérience et mes conseils pour préparer votre voyage en Islande. Billets d’avion, quand partir, location de voiture et l’hiver en Islande je vous raconte tout de mon voyage.

 Quand partir en Islande ?

C’est la première question que vous devez vous poser. Je ne suis partie qu’en hiver et je peux vous dire qu’il fait froid. Vous devez savoir qu’à cette période les journées sont très courtes. Lors de notre voyage, début Novembre nous avions seulement 6 heures de jour, il fallait donc bien organiser nos journées pour en profiter au maximum. Le soleil se levait vers 9h30/ 10 heures et se couchait à partir de 17h30. Concernant la météo, il pleut et il y a beaucoup de vent. Le vent souffle très fort. On s’est fait quelques frayeurs avec le van sur la route et les bourrasques de vent violent !

Néanmoins, l’hiver présente des avantages : c’est la saison des aurores boréales de Septembre à mi-mars. Pour avoir la chance d’en apercevoir, le ciel doit être totalement dégagé et vous devez vous isoler de toutes lumières. Voyager en hiver permet de bénéficier de prix intéressants et promotions puisque c’est la saison basse. Il y a beaucoup moins de touristes, il est donc plus facile de se déplacer et de profiter des paysages.

Si vous décidez de partir en été, vous mettez toutes vos chances de votre côté pour profiter de la nature et des longues journées (environ 16 heures de jour). La météo est favorable pour toutes activités : randonnées, excursions, road trip etc. Cependant, c’est la saison la plus touristique donc les prix sont élevés. Vous pouvez faire des économies en dormant sous la tente et faire du camping.

Visa et formalités

Si vous êtes Français, Belge, Suisse ou Québécois nul besoin de visa pour partir en Islande. Vous avez le droit de rester 90 jours dans le pays avec une carte d’identité ou un passeport valide. Au delà de 3 mois, vous devez faire une demande d’inscription auprès du Registre National.

Pour les autres pays vous devez être munis d’un visa pour entrer sur le territoire Islandais. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le site du bureau de l’immigration : http://www.utl.is/

Les billets d’avion

Plusieurs compagnies desservent l’Islande : Wow air, Icelandair, Transavia, Air France, British Airways. Je vous conseille d’en un premier temps de vous y prendre tôt et de surtout comparer les prix et les compagnies. Skyscanner est très utile comme comparateur de prix, il existe également Opodo, Liligo et Kayak.

Pour notre voyage, nous sommes partis avec la compagnie a qui proposait des tarifs vraiment bas (175€ aller/retour depuis Paris). Nous avons du prendre également un billet d’avion pour faire Bordeaux/Paris à une centaine d’euros avec AirFrance. Wow air est une très bonne compagnie proposant des prix tout à fait abordables pour différentes destinations. Cependant attention, respectez bien les consignes concernant les bagages à main et cabine car c’est très contrôlé. Et si vous ne respectez pas les dimensions vous devrez payer votre bagage, nous avons dû payer chacun 40€ pour que notre sac à dos puisse être accepté en tant que bagage cabine car il dépassait les dimensions de la compagnie.

L’arrivée à l’aéroport

Une fois que vous arrivez à l’aéroport de Keflavik il vous faut rejoindre la capitale Reykjavik qui se trouve à 50 km. Il existe deux solutions : les taxis ou les Flybus. Je vous conseille de choisir le Flybus qui est beaucoup moins cher que le taxi. Des bus partent 35/40 minutes après l’arrivée de chaque vol, ensuite comptez environ 45 minutes de route pour rejoindre le centre.

Ce service de bus est très pratique puisque vous pouvez demander d’être déposé à votre hôtel (c’est la formule Flybus + à 15€/pers) sinon à la gare routière de Reykjavik (formule Flybus à 13€/pers). Je vous conseille d’acheter vos billets par internet avant votre départ et de prendre un billet pour l’aller et le retour à l’aéroport vous gagnerez du temps arrivés là-bas. Pour le retour à l’aéroport, demandez à votre hôtel d’appeler Flybus pour vous réserver une place et définir l’horaire de passage la veille de votre départ.

Si vous préférez prendre une taxi pour éviter l’attente à l’aéroport, vous paierez bien plus chère. La course jusque dans le centre ville est au alentour de 8300 ISK soit 55 euros.

 islande-voyage-arc-en-ciel

Location d’un véhicule

Lorsque vous voyagez en Islande il est essentiel de louer un véhicule afin de vous déplacer plus facilement. Car si vous sortez de la capitale, les transports en commun se font bien plus rares. Cependant en fonction du véhicule que vous louez vous n’aurez pas accès à toutes les routes. Les routes indiquées « F » ne sont accessibles qu’avec un 4×4 et ce n’est pas pour rien : passage à gués, nids de poules, sable et bien d’autres obstacles.

Le 4×4 semble être le compromis idéal pour voyager en Islande, vous pourrez ainsi accéder à toutes les routes et vous déplacer sans problème. Si vous regardez sur les différents sites de location en Islande (Avis, Hertz, Sixt), vous remarquerez vite que les prix sont très élevés. La solution, est donc de passer par des agences locales et votre budget location sera bien plus accessible et raisonnable. Parmi ces agences locales vous pouvez consulter : Guide to Iceland, Auto Europe, RentalCars et Iceland car rental. Il en existe d’autres mais je vous ai répertorié les plus populaires.

Néanmoins, louer un van ou un camping-car comme nous l’avons fait est aussi une très bonne solution ! Je vous conseille de consulter les sites de Happy Campers (là où nous avons loué), Go Campers et Kukucampers qui sont de très bonnes agences. Vous avez beaucoup de choix dans les van et camping-car en fonction du nombre de personne que vous êtes et les extras pour votre véhicule. Chez Happy Campers, nous avons eu la location d’un van pour une semaine avec kilométrage illimité, les assurances comprises, des duvets et couvertures et le matériel de cuisine de base pour 1200 euros la semaine à deux (sans compter l’essence).

N’oubliez pas avant de prendre la route de consulter la météo car en hiver certaines routes sont fermées. Pour cela, en.vedur.is est l’outil indispensable à votre voyage.

GPS ou carte routière ?

Nous n’avons pas pris de GPS avec la location de notre van car nous voulions faire des économies. On a donc opté pour la bonne vieille carte routière pour trouver notre chemin chaque jour et qui nous permettait de découvrir de belles cascades et endroits insolites. Cependant, nous avions tout de même utiliser le GPS sur notre téléphone avec l’application Waze pour trouver plus facilement notre chemin d’un point à un autre et surtout le soir pour trouver les campings en pleine nuit. Mais si vous préférez louer un GPS renseignez-vous bien sur le prix de la location car les prix sont souvent très élevés.

Hébergement / Camping

Je n’ai pas de bonnes adresses à vous conseiller pour l’hébergement car nous avons opté pour le van afin de faire des économies. Néanmoins, vous pouvez trouver facilement des chambres ou des appartements sur AirbnbHouse Trip ou Booking. Mais attention les prix des hébergements sont tout de mêmes élevés et si vous voyagez en été pensez à réserver à l’avance ! Vous trouverez différentes sortes d’hébergements : une chambre chez l’habitant, un appartement, une nuit dans une ferme, une nuit en guesthouse ou alors les camping.

Nous avons testé plusieurs camping et je dois dire que tous ne sont pas à la même hauteur. Le meilleur que nous ayons fait se trouve à Selfoss, nous avions accès aux toilettes, douches chaudes, un espace pour cuisiner et manger et une connexion wifi pour 10 euros la nuit. D’autres camping ne sont pas aussi « luxueux », certains ne possèdent pas de cuisine ou de connexion wifi ou alors il faut payer en plus pour accéder aux toilettes et aux douches. Vous comprendrez que nous n’avons pas pu prendre de douches tous les jours (oui on a fait les cracras). Comptez entre 8 et 12 euros une nuit dans un camping par personne.

Nous avons rendu notre van le samedi pour rentrer sur Reykjavik pour deux nuits. Nous avons trouvé un hôtel en dehors du centre ville car c’était le moins cher et je dois dire que nous en sommes très contents. L’hôtel était très propre, les chambres correctes. Le seul hic, c’est que les douches et les toilettes sont communs ça peut peut-être déranger certains d’entre vous, j’étais moi-même un peu réticente au début mais finalement c’est très propre. Nous avons payé 195 euros pour deux personnes et deux nuits à l’hôtel et nous étions à 20 minutes à pied du centre ville (ce qui se fait très facilement).

Cuisine islandaise

Si vous vous en sentez capable essayer les spécialités islandaises : tête de mouton bouillie, testicules de béliers. Et en moins bizarre, gigot d’agneau, du boudin etc. Mais si vous êtes comme moi d’une âme un peu sensible préférez plutôt le poisson (saumon, truite, saint-jacques, loup) et si vous avez envie de goûter quelque chose d’original optez pour le requin ! Je ne peux pas vous donner mon avis car je n’ai pas eu le courage de goûter. J’ai préféré manger les choses que je connaissais, je ne suis pas très avide de découvertes culinaires dans ce genre… Vous trouverez également de nombreux stands de hot-dogs dont les islandais raffolent.

Pour notre part, la semaine a été plutôt à la « into the wild ». C’est à dire nos repas étaient constitués de nouilles chinoises, de pâtes, de thon et maïs, de chips et pain de mie car les courses coûtent cher et que nous avions peu de matériel et de place pour bien se préparer à manger. Donc on a préféré aller au plus simple et ne pas s’embêter avec la nourriture. Une fois arrivés à Reykjavik on s’est fait plaisir avec quelques bonnes adresses de restaurants que je vous dévoilerais dans un autre article.

Argent

En Islande la plupart des personnes payent en carte bleue donc pas besoin de retirer à votre arrivée. Néanmoins, si vous avez opté pour le camping penser qu’il vous faudra un peu de monnaie si vous souhaitez accéder aux toilettes et aux douches qui sont quelques fois un coup supplémentaire.

En Islande, on n’utilise pas l’Euro mais la couronne islandaise (ISK). Le taux de change évolue chaque jour mais à aujourd’hui (18 novembre 2016) 1€ = 121,116 ISK.

Je ne peux pas vous dire exactement où vous pourrez trouver des distributeurs car nous n’en avons presque pas eu besoin. Mais en tout cas dans les grandes villes comme Reykjavik, Selfoss, Vik etc vous en trouverez sans aucun doute. Si vous faites des achats avec votre carte bleue, n’oubliez pas de prendre le reçu « Taxes Free Form » pour récupérer la TVA à l’aéroport.

islande-voyage-dyrholaey

Budget pour voyager en Islande

Je ne peux pas établir un budget type car tout dépend de comment vous choisissez de voyager. Pour notre part, nous avons loué le van pour 1200 euros la semaine avec tout compris, le prix de l’essence nous est approximativement comme en France, pour les courses pour une semaine pour avons dépensé environs 100 euros.  Deux nuits à l’hôtel à Reykjavik nous ont coûté 195 euros. Les restaurants sont assez chers, il faut compter environ 25-30 euros le plat. Si vous décidez de faire des excursions votre budget pourrait doubler car le prix de celles-ci sont assez chères c’est pourquoi nous n’avons pas voulu en faire. Mais c’est peut-être une super expérience si vous avez envie d’escalader un glacier, faire une randonnée, découvrir l’intérieur d’un volcan etc. L’Islande ne manque pas d’excursions mais qui nécessitent souvent un investissement.

Faire sa valise

Je vais vous faire un petit récap de ce que nous avons pris dans notre sac à dos pour une semaine de road trip en hiver en Islande. Bienvenue au pays des 4 saisons en une seule journée ! Il n’est donc pas évident de préparer sa valise alors voici une liste exhaustive qui vous aidera surement à préparer vos affaires.

  • Prévoyez des pulls, des polaires et coupe-vent. De quoi vous tenir chaud tout au long de votre séjour et par n’importe quel temps.
  • Des gants, bonnets et cache-menton. Et oui le vent souffle fort, on a donc très vite tendance à avoir les mains gelées et froid au visage.
  • Un poncho. On est souvent mouillé en Islande soit par la pluie fréquente soit par les cascades. Donc vous serez bien content de sortir votre poncho pour garder vos affaires au sec.
  • Un manteau imperméable et chaud. Même avec plusieurs pulls et polaires sur nous il fait froid et avoir un manteau imperméable et chaud est le must-have à avoir pour voyager en Islande.
  • Les jeans et autres vêtements en coton à laisser chez vous. Comme je vous le disais, en Islande il pleut beaucoup et on est vite mouillé donc votre jeans ou tout autre vêtement en coton séchera difficilement et longtemps. Néanmoins, j’ai passé la semaine à voyager avec deux jeans et tout s’est très bien passé.
  • Des collants et grosses chaussettes tu porteras. Chaque jour je devais mettre un collant sous mon jean pour éviter d’avoir froid et porter de grosses chaussettes en laine pour garder mes pied au chaud.
  • Des chaussures de marche. Nous avons trouvé des chaussures de marche et bien chaudes à 39,90€ à Decathlon en premier prix. Très confortables nous avons pu galoper toute la semaine sur différents sols tout en restant au chaud.
  • Un guide. Nous avons pris le Lonely Planet pour faire ce voyage. Un très bon guide remplis de bonnes adresses et bon conseils qui aide beaucoup à organiser son voyage jour pour jour.

Applis / sites utiles

Ici, je vous donne quelques applications et sites qui vous permettrons de voyager sans problème.

Road trip / itinéraire

Pour terminer ce long article, je vous propose de découvrir notre itinéraire de nos 8 jours en Islande. C’était une super semaine riche en découvertes, de beaux paysages et des souvenirs pleins la tête. J’espère avoir englober toutes les questions que l’on peut se poser avant de faire ce voyage et de vous avoir aider à préparer votre itinéraire. Je vous invite à découvrir en vidéo notre voyage de 8 jours en Islande.

 

Retrouvez mes autres articles sur l’Islande :

Vous aimerez aussi...

2 Commentaires

  • Envoyer ilyadesfois 22 mars 2017 at 22 h 27 min

    Petite question sur le camping: on pensait faire du camping sauvage avec notre van, mais je lis dans ton article que vous avez préféré dormir dans des campings. Est-ce pour un peu plus de confort, ou bien c’est galère de dormir un peu n’importe où ?

    • Envoyer Le blog de Margaux 27 mars 2017 at 19 h 34 min

      Merci pour ton commentaire :) Oui on a pas fait de camping sauvage car quand on a récupéré notre van on a demandé à l’agence de location si c’était possible et elle nous a dit que maintenant c’était interdit. Après étant donné que les routes sont désertes (surtout en hiver) c’était tout à fait faisable on ne risque pas de déranger mais on a préférez aller dans des campings pour se sentir en « sécurité » et c’est aussi l’occasion de rencontrer du monde :)

      Je te souhaites un très bon voyage ! :)

    Laisser un mot doux